Immersif

Un spectacle dit « immersif » répond à trois critères : une absence de séparation scène/salle, une pluralité d'espaces séparés, une narration en arborescence avec des scènes simultanées dans les différents espaces. Pour comprendre le principe de l’immersif, il faut imaginer un espace de jeu où le « hors-scène » n’existe pas. Le public peut aller où il le désire. Il déambule donc parmi les artistes qui jouent de manière concomitante dans différents espaces.

 

Le spectateur est amené choisir son parcours. Ce choix implique donc de manquer certains moments. C'est cette liberté de mouvement et l'errance ainsi produite qui font la singularité de ce type de spectacle.

Se distinguant du spectacle traditionnel, l’immersif est un concept récent, peu connu en France mais développé à l’étranger par des structures telles que la compagnie britannique Punchdrunk qui depuis une douzaine d’années, a démocratisé ce concept dans le monde anglo-saxon, à l’image du succès de son spectacle phare, Sleep No More.

 

Les spectateurs pénètrent au cœur de grandes scénographies esthétiques – un hôtel, un studio, etc – et évoluent à l’envi dans ces espaces, auprès des comédiens. De même aux Etats-Unis, en Allemagne, en Chine, toute une génération de directeurs artistiques plonge les publics dans des expériences vivantes d’où les spectateurs sortent bouleversés. C’est ce que nous voulons faire avec MONDES SAUVAGES.

 

MONDES SAUVAGES propose des expériences au croisement de disciplines et d'esthétiques puissamment nouvelles.